FLORESTAN ET EUSEBIUS CHEZ LES SOVIETS

Deux mondes opposés pour ce voyage musical entre la douceur,  l’enthousiasme schumanien et la rigueur, le rythme des marteaux staliniens. 

Dimitri Chostakovitch nous emporte dans cette mécanique de l’ère industrielle, tout en livrant une poignante élégie désincarnée dans son Intermezzo.

 

 

Robert SCHUMANN : Quintette en mi bémol majeur op.44 - 1842 - 30’ /

 

Dimitri CHOSTAKOVITCH : Quintette en sol mineur op.57 - 1940 - 31’

ou bien Alfred SCHNITTKE : Quintette avec piano - 1976 - 29'

AUTOUR DU PROGRAMME

"Si Schumann propose le premier quintette avec piano (quatuor à cordes + piano) de l’histoire de la musique, Franck lui propose le premier « français » et livre une œuvre monumentale au constant frémissement dramatique. La juxtaposition des deux quintettes permet de mieux saisir que « romantisme », « passion » et autres sentiments n’échappent pas aux grands courants créateurs qui marquent alors des écoles très liées à leur géographie, quand bien même furent-elles ouvertes, par la voix d’esprits supérieurs, à l’innovation d’où qu’elle vienne."  - Alain Meunier

Schumann & Franck - Piano quintets
Logo_Decouverte.jpg

AUTRES PROGRAMMES